Miroirs de poche bois & cuir. 2018

Quand deux créateurs se réunissent pour marier vos accessoires de sortie...

L’oeil pétillant de l’entreprise Les Mains D’Ici et le savoir-faire créatif de Enora Billard vous propose des miroirs de poche chics et colorés en frêne (finition écologique) et cuir de taurillion (tannage minéral  et retannage végétal).


Les Colettes. 2018

22 x 8 x 6

Les formes séduisantes et les matériaux raffinés des Colettes tels que l’érable ondé, le peuplier noir originaire d’Italie et le laiton leur confèrent les qualités d’un objet d’artisanat de luxe pour toutes personnes aimant prendre le temps de s’occuper de soi.


Crédit photo : Annie Rossano / Guillaum Gibault

Jacques. 2018

Frêne, laiton.

55’’x 60’’x 35’’

J’ai voulu illustrer ce qu’un corps est réellement derrière son enveloppe charnelle, et qu’il ne faut pas en avoir peur. J’ai alors décortiqué l’anatomie des poissons, d’animaux gigantesques, et de l’Homme dans des livres incroyables que je me suis procurée. Je me suis aussi dirigée vers des monstres de films de science-fiction tels qu’Alien ou La Mouche, trouvant le travail autour du corps et son imaginaire impressionnant.

Toutes ces recherches m’ont guidée vers un processus créatif qui évoluait de plus en plus vers la concrétisation d’un meuble usuel. Je me suis questionnée sur le rôle de notre anatomie, et j’ai essayé que chaque pièce de mon meuble assure la même fonction au fauteuil que dans notre corps. La colonne vertébrale vient structurer le fauteuil, les vertèbres forment une articulation entre la colonne et le dossier sur lequel on vient se reposer, comme entouré par des côtes rassurantes.

Afin d’assurer une forme chaleureuse et accueillante, mes recherches se sont aussi orientées vers les habitats d’insectes, tel que le cocon qui nous invite à vouloir nous blottir. L’arceau qui l’entoure nous appelle à entrer dans le fauteuil et nous ouvre grands ses bras… Ainsi le squelette ne nous apparaît plus comme quelques chose d’effrayant, mais plutôt rassurant.


Crédit photo: Annie Rossano / Guillaum Gibault

Incipit. 2016

Merisier, érable, laiton, verre soufflé artisanal.

55’’ x 55’’ x 16’’

Bibliothèque organique